PEUGEOT 206 SW

  • Année 2005
  • 111 200 km
  • 2 090 €

Fiche technique

  • Version : SW 1,6 16S Quicksilver
  • Energie : Essence
  • Puissance fiscale : 7 CV,
  • Cylindrée : 1,5 L,
  • Puissance max moteur : 80 kW
  • Type de boîte : Manuelle, 5 rapports
  • Emission en CO2 :  159 g/km,
  • Indice Crit’Air : 3
  • Date du dernier Contrôle Technique : __/__/__
  • Département d’origine : Hauts-de-Seine (92)
  • Date de mise en circulation : 12/04/05

RENAULT Clio II

  • Année 2004
  • 112 700 km
  • 3120 €

Fiche technique

  • Version : 1,5 L DCI
  • Energie : Gazole
  • Puissance fiscale : 4 CV,
  • Cylindrée : 1,5 L,
  • Puissance max moteur : 60 kW
  • Type de boîte : Manuelle, 5 rapports
  • Emission en CO2 :  110 g/km,
  • Indice Crit’Air : 4
  • Date du dernier Contrôle Technique : __/__/__
  • Département d’origine : Paris (75)
  • Date de mise en circulation : 25/10/04

TOYOTA Yaris

  • Année 2009
  • 58 000 km
  • 5 030 €

Fiche technique

  • Energie : Essence
  • Puissance fiscale : 5 CV,
  • Cylindrée : 1,3 L,
  • Puissance max moteur : 74 kW
  • Type de boîte : Manuelle, 6 rapports,
  • Emission en CO2 :  120 g/km,
  • Indice Crit’Air : 2
  • Date du dernier Contrôle Technique : __/__/__
  • Département d’origine : Essonne (91)
  • Date de mise en circulation : 04/11/09

Atelier Mobilités Vélo estival

Les formations d’Essonne MobilitéS ont pour objectif de favoriser l’autonomie des personnes en difficultés sociales, professionnelles et/ou linguistiques dans le cadre de leur déplacement dans le département et la région.

L’association considère que l’apprentissage d’un véhicule à deux roues comme le vélo est une étape nécessaire dans le développement de l’estime de soi et dans l’avancement de son projet professionnel. Dans cette démarche, nous proposons donc un parcours de mobilité vélo qui se déroulera sur 3 jours au Garage Solidaire à Orsay:

  • Le mercredi 18 juillet 2018 de 9h30 à 17h
  • Les jeudi 19 et vendredi 20 juillet 2018 de 10h à 17h

Notre équipe propose d’accompagner les bénéficiaires au rythme adapté à chacun des candidats, en fonction de l’évolution de leur parcours et des besoins d’apprentissage repérés. Cet accompagnement social ne délivre pas de qualification mais permet une évaluation individuelle du niveau de compétences (équilibre, conduite…).

 
 

Consultez ci-dessous la fiche de présentation de cette formation deux roues:

Rando vélo école : la vallée de l’Yvette

Afin de donner suite à nos ateliers d’initiation au vélo, nous organisons une randonnée vélo-école dans la vallée de l’Yvette pour commencer. Rendez vous :

Samedi 7 Juillet 2018 à 14:00 au Garage solidaire,

309B Avenue Jean Perrin à Orsay.

Il n’y a aucune difficulté, le terrain est plat et sans traffic automobile. C’est une bonne opportunité de voir la vallée de l’Yvette telle qu’on ne peut la voir en voiture. Nous verrons ensuite suivant la forme de chacun.

Nous limitons le groupe à 5 personnes pour des raisons de sécurité.

Rappel : Pour trouver le garage :

Cahier des charges relatif à la prestation d’apprentissage de la conduite

Cahier des charges relatif à la prestation

Veuillez trouver ci-après le cahier des charges relatif aux prestations précodes pour le courant de l’année 2018 :

Cahier des charges : Conduite

Les dossiers de réponse sont à nous renvoyer au plus tard le 15/01/2018 par courrier et par mail à sandrine.nunge-weber@essonnemobilites.fr et contact@essonnemobilites.fr

Essonne Mobilités

10F chemin du Larris

91150 ETAMPES

Cahier des charges relatif à la prestation précode

Cahier des charges relatif à la prestation

Veuillez trouver ci-après le cahier des charges relatif aux prestations précodes pour le courant de l’année 2018 :

Cahier des charges : Précode

Les dossiers de réponse sont à nous renvoyer au plus tard le 15/01/2018 par courrier et par mail à sandrine.nunge-weber@essonnemobilites.fr et contact@essonnemobilites.fr

Essonne Mobilités

10F chemin du Larris

91150 ETAMPES

Le court-voiturage en Essonne

court-voiturage

Première mondiale ! Un Département et un opérateur s’associent pour développer à grande échelle la pratique du covoiturage sur les trajets quotidiens.

Nous avons le plaisir d’annoncer aujourd’hui une innovation majeure pour la mobilité durable.

Pour la toute première fois, fois un Département s’associe à un opérateur pour favoriser le développement à grande échelle de la pratique du covoiturage sur les trajets quotidiens.

Du 18 avril au 30 juin, environ 50 000 trajets de court-voiturage Karos financés par le Département

Après avoir consulté l’ensemble des acteurs du marché du covoiturage sur courtes distances, le Département de l’Essonne a sélectionné Karos pour mener cette opération visant à favoriser l’adoption du « court-voiturage », pratique de mobilité durable émergente, et changer durablement les habitudes de transport.

Du 18 avril au 30 juin, les Essonniens et les agents du Département peuvent court-voiturer gratuitement : le Département prend en effet en charge leurs frais de trajets effectués via l’application Karos, en allouant un budget de 100 000 € à l’opération.

La mobilité quotidienne, un enjeu majeur pour le territoire Essonnien

En Essonne, 59 % des déplacements se font en voiture. 78 % d’entre eux s’effectuent à l’intérieur du département pour de courtes distances, tandis que le taux d’occupation moyen des véhicules n’est que de 1,1 personne. L’impact de cette situation sur l’environnement (émissions de CO2), les infrastructures routières (congestion, dégradation du patrimoine routier) et donc la qualité de vie de ses habitants constitue une préoccupation majeure du département. Le Conseil Départemental a donc voulu aller au-delà des seules aires de covoiturage et impulser un nouvel élan à sa politique de mobilité. Avec Karos, il affiche sa volonté de démocratiser le court-voiturage auprès des Essonniens.

« La mobilité durable est un enjeu fort pour le département comme en témoigne notre plan d’action écomobilités pour 2017-2021. Le court-voiturage constitue aujourd’hui le levier le plus crédible pour la favoriser. Nous portons l’idée que les pouvoirs publics doivent s’engager pour encourager et développer cette pratique qui bénéficie à chacun de nos concitoyens. Notre département est le premier à le faire mais nous espérons que notre initiative sera suivie de nombreuses autres en France. », déclare François Durovray, Président du Conseil départemental de l’Essonne, et administrateur du Syndicat des Transports d’Ile-de-France.

La voiture individuelle devient un transport collectif dans les zones péri-urbaines et rurales

Karos poursuit donc sa mission qui consiste à transformer durablement les véhicules individuels en réseaux de transports collectifs, en développant une nouvelle pratique de mobilité partagée sur les trajets quotidiens.

L’application de court-voiturage Karos a été identifié par le Département comme une solution innovante, simple et économe pour apporter une réponse concrète à la saturation des réseaux routiers, et ses impacts environnementaux et sociaux.  Karos va en effet plus loin que les modèles classiques de mise en relation entre covoitueurs en développant un véritable réseau de mobilité quotidienne complémentaire des lignes structurantes (RER, Transilien, BHNS, Tram) et en plaçant l’usager au cœur d’une offre de transport collectif flexible et sur-mesure qui permet de lever les freins à la pratique du covoiturage sur les trajets quotidiens.

C’est la première fois que les pouvoirs publics décident de financer le court-voiturage au même titre que les transports en commun traditionnels, tels que le métro ou le bus. Et nous sommes très heureux de faire partie de cette initiative. Elle donne la possibilité aux Essonniens d’adopter une nouvelle façon de se déplacer, à la fois conviviale et écoresponsable, en particulier dans les zones les moins denses du territoire, peu desservies en transports en commun.

Sa gratuité pendant près de trois mois, combinée à la souplesse de notre application parfaitement adaptée à un usage quotidien, doit leur permettre de découvrir les avantages du court-voiturage, le covoiturage quotidien sans contraintes.

Les entreprises Essonniennes associées à la démarche

Séduite par l’opération, qui promet d’améliorer les trajets quotidiens de leurs salariés et d’augmenter l’accessibilité de leurs sites, de nombreuses entreprises Essonniennes se sont associées à la démarche du « Printemps du court-voiturage ». Parmi elles, Orange, Safran, Alcatel-Nokia, la CAF 91, Centrale Supélec, Carrefour, ICADE, ABB, Agilent Technologies ou encore ADP Ingénierie communiquent sur l’initiative auprès de leurs collaborateurs.

Si vous souhaitez faire participer votre entreprise, il suffit de nous contacter à entreprises@karos.fr.

Clem’, l’éco-mobilité partagée sur le territoire de Paris-Saclay

VAE Clem

La plateforme d’écomobilité partagée Paris-Saclay met à disposition un bouquet de solutions pour réaliser le dernier kilomètre sur le territoire et pour assurer les liens de mobilité entre la vallée et le plateau de Saclay :

  • l’autopartage de voitures et vélos électriques,
  • covoiturage,
  • réservation de charge
  • l’information voyageurs. 

Le projet déploie 12 bornes ouverte à la recharge publique, qui seront dynamisées par le service d’autopartage qui prévoit :

  • 12 voitures électriques,
  • 70 vélos à assistance électrique. 

Cette plateforme sera complémentaire et interopérable avec les réseaux de charge existants et les plateformes de mobilité locales.

L’ensemble du service sera opérationnel en 2017.

Clem'
VAE Clem
Vélo à assistance de Clem